Le Pagoscope aussi appelé psychromètre, est un instrument qui permet de déterminer les risques de gelées par la comparaison de deux thermomètres, au coucher du soleil, et de contrôler ensuite les niveaux de température sec et humide à un instant donné.

1. Quand risque-t-il de geler ?

  • période hivernale ou début de printemps
  • temps anticyclonique (pression barométrique élevée)
  • vent nul
  • ciel dégagé dans la nuit

La fonction du pagoscope est de donner une indication objective sur la probabilité de gel en complément de la présence ou non de ces facteurs.

2. Mise en place du Pagoscope

Le Pagoscope est composé d’un thermomètre « sec » et un thermomètre « humide ».

Installer votre pagoscope à 1m50 du sol, dans la parcelle ou proche à surveiller. Tournez le vers le nord (donc à l’ombre du mur ou du poteau de fixation).

Ajouter de l’eau et un peu d’alcool à 90° (proportion ¼ d’alcool pour ¾ d’eau dans le réservoir) ; la mèche est ainsi humide. Le réservoir doit être continuellement plein afin de maintenir l’humectation de la gaze.

La température indiquée par le thermomètre humide sera inférieure à celle du thermomètre sec. C’est cette température humide qui est subie par la plante.

3. Pour prévoir au coucher du soleil les risques du gel

Reporter la température du thermomètre sec sur les lignes horizontales et celle du thermomètre humide sur les lignes verticales légèrement obliques.

Si les croisements des lignes horizontales et verticales se situent :

  • dans la zone rouge, la probabilité du gel la nuit ou le lendemain matin sera forte
  • dans la zone jaune probable
  • dans la zone blanche improbable.

Exemple :

Thermomètre sec = 11°
Thermomètre humide = 5°
La gelée sera fortement probable car l’intersection des lignes se trouve en zone rouge.

Le tableau suivant permet donne l’humidité relative de l’air en fonction de la température sèche et de la température humide.

 

Etienne, Technicien-Conseil chez Agroressources